Accueil » Spectacles » Terre

Spectacles

Sens dessus dessous

Accueil » Spectacles » Sens dessus dessous

Sens dessus dessous

Conte et comptines en langue des signes et langue orale
À partir de 3 ou 5 ans selon la forme – 30 minutes à partir (3 ans), 50 minutes (5 ans)

Contes et récits : Praline Gay-Para, Marie Boccacio.
Mise en scène : Levent Beskardes

Écouter les yeux écarquillés celles qui chantent du bout des doigts
Étrange musicalité de la langue des signes.
Partager le même répertoire que l’on entende ou pas, que l’on soit sourd ou entendant
Signer à quatre mains, dire à deux voix
Contes et comptines
Parler à chacun
Parler à tous

Les contes populaires et les comptines ont un style spécifique : musicalité, rythme, rimes, langue poétique, formulettes. Nous avons composé notre répertoire en LSF en tenant compte de cela.

Un jeu de doigts ouvre et ferme la représentation. Des contes, dont Le petit garçon et la mouche et Le Chacal et les trois frères, La Chose percée alternent avec des comptines telles que Une poule sur un mur ou La Souris verte. La forme répétitive et rythmée de certains contes permet à l’auditoire de se concentrer sur la langue des signes uniquement. Ainsi, la langue orale est de moins en moins nécessaire au fur et à mesure du spectacle et les entendants saisissent le sens du récit grâce à quelques mots-clefs.

Une production Cie Pavé Volubile, avec le soutien de la Fondation Orange. Une partie de ce spectacle a été adapté en Livre CD, accompagné d’un DVD en LSF chez Enfance et Musique.

Non !

Non !

  Ce spectacle ne tourne plus  
Conte, marionnette et théâtre d’ombres
À partir de 3 ans
De et par Praline Gay-Para

Mise en scène : Simon Delattre
Composition sonore : Catherine Pougeol

affiche

Grandir. Une question récurrente dans l’enfance. Processus lent qui n’est visible que grâce à une encoche sur un mur, une toise, un pantalon devenu trop court ou des manches devenues trop petites. Grandir, quand les dents se mettent à vaciller, quand on entre à l’école, quand on souffle les bougies. Grandir et devenir fort pour se bagarrer ou pour savoir dire ‘Non’ et dire ‘Oui’ ? Dans ce spectacle destiné aux plus petites personnes, je souhaite aborder cette question avec un récit rythmé, écrit à partir de deux contes traditionnels, l’un haïtien et l’autre afro-américain. De l’importance, depuis la petite enfance, de dire non à ce qui nous fait mal et de la nécessité de dire oui à la tendresse.

 

Le spectacle a été créé en même temps que l’album : Ti Moun dit Non ! avec l’illustratrice  Lauranne Quentric.

Production Pavé Volubile ; Coproduction, La Ferme de Bel Ebat de Guyancourt, le Théâtre d’Ivry Antoine Vitez. Avec le soutien de Hala Choucair, du Théâtre André Malraux de Chevilly-Larue et du Théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses. Avec l’aide à la production du conseil général des Yvelines et de la Drac Ile de France, Ministère de la culture et de la communication.

Catégories

Archives