Par Pavé Volubile | le 27 septembre 2012 | L'air du temps

En 1997, Le monde de l’éducation publiait un article sur le renouveau du conte truffé de mysticisme et de mépris pour les pratiques amateur. Muriel Bloch et moi-même avions réagi par une lettre. Je la relis aujourd’hui et n’en renie pas un mot. Toujours d’actualité.