Le projet

Créée en 2005, la Cie a pour objectif de promouvoir l’art du récit en lien avec toutes les formes artistiques contemporaines, par la conception et la production de spectacles vivants. Par des créations éphémères ou durables et des évènements publics. Elle est le cadre de collectages de paroles urbaines, d’ateliers de sensibilisation au conte, de conférences sur la littérature orale. Elle favorise l’interaction entre différentes pratiques artistiques pour élargir le champ de la création.

Praline Gay-Para collabore depuis des années avec des artistes venus de disciplines diverses pour créer des spectacles ou des formes éphémères, dans des théâtres, des bibliothèques, des lieux insolites ou dans l’espace public. Des conteurs, des musiciens, des chanteurs, des danseurs, des marionnettistes. Pour elle, chaque création est l’occasion d’élargir les champs du possible en explorant de nouvelles disciplines.

La Compagnie construit des projets spécifiques avec des structures partenaires, selon leurs territoires et leurs objectifs. Ces projets peuvent s’accompagner de collectage, de transmission et de formation. Ils sont conçus sur des durées variables.

La marque de fabrique de notre travail s’articule autour de 3 axes principaux :

  • Le répertoire traditionnel international, abordé avec un regard contemporain.
  • Les résidences sur des territoires qui permettent de rencontrer les habitants, de les écouter et de créer à partir de leurs témoignages, récits de vie, déclarations,… Ces résidences peuvent s’articuler autour d’un thème précis comme le projet Du Sillon au Goudron dans lequel les habitant d’Île-de-France ont décliné leur relation complexe aux lieux où ils vivent. Ce projet a donné naissance à la création Lisières. D’autres résidences n’ont pas de thème précis : quartier des Sorbier à Chevilly-Larue qui a abouti au spectacle Caravane, récits ambulants (2007), ou la résidence en Mayenne au Carré de Château Gontier et au Pays de Loiron avec la création de Par ici… récits de la Mayenne (2010)
  • La transmission. Praline Gay-Para, depuis son doctorat en ethno-linguistique n’a pas arrêté d’approfondir les questions liées à l’oralité. Elle crée des conférences contées autour de divers thèmes. Par ailleurs, elle accompagne les créations de certains artistes et les aide à écrire leurs spectacles. Les stages et ateliers autour du répertoire et de la performance narrative en direction de publics divers : conteurs, comédiens, danseurs, personnel de la petite enfance, bibliothécaires, enseignants, etc…

La Compagnie produit et diffuse les créations de Praline Gay-Para ainsi que le spectacle Comment ça va sur la terre ? qu’elle a accompagné.

 

Par Ici_long

 

 

Revue de presse

Invitation à la poésie
La caravane rouge de Pavé Volubile invite à la poésie, grâce à Praline, la talentueuse conteuse [….]Le ton juste et le regard franc de la conteuse offrent une véritable respiration dans le festival.
Un moment tendre et unique qui mérite de prendre le temps d’écouter… Vous vous laisserez porter par les mots et les histoires.
S.A. Chalon dans la rue, le journal de Saône et Loire, 20 juillet 2008

Des images filmiques
Quand elle raconte, elle déclare une vérité. Elle amène ses histoires comme des images filmiques. Elle les sculpte dans l’espace et celles-ci se déroulent devant nos yeux et nous ne pouvons qu’y croire…
Nazih Khater, An-Nahar, 28 février 2007

Pourquoi je ne suis pas née en Finlande ? est sans doute le spectacle le plus personnel de son répertoire. Mais il s’inscrit malgré tout dans la même lignée que ce qu’elle avait écrit avant dans le cadre des collectages de paroles urbaines qui sont une de ses spécialités. A force de recueillir les paroles des autres on est heureux d’entendre la sienne, si personnelle, même si on aurait souhaité pour elle qu’elle puisse être plus légère. Qu’elle soit remerciée de ce cadeau qu’elle nous offre.
Blog A bride abattue, 14 janvier 2013